nwm-roc-azur-deguisement

Photos : ASO – M.Mole

Quelques heures seulement après la clôture du plus grand événement VTT de la planète, le Roc d’Azur qui rassemble plus de 20000 participants et bien plus de visiteurs toujours plus nombreux chaque année, nous apprenons avec stupeur le décès d’un compétiteur sur l’épreuve reine du dimanche matin. En effet, la chasse étant comme chaque année ouverte dès septembre, les massifs forestiers français doivent être partagés de longs mois chaque week-end avec les autres utilisateurs d’espaces naturels et le Roc d’Azur n’échappe pas à la règle.

Le tireur serait une star du showbiz

Les accidents de chasse occasionnant des victimes chez les vététistes et marcheurs, ça arrive malheureusement tous les ans. La situation est ici plus cocasse car l’auteur du coup de feu, rapidement identifié, est un cycliste averti qui est également passionné par les armes et le tir sur gros gibiers. L’affaire ne s’arrête pas là puisqu’il s’agit d’une personnalité publique très populaire, la France est sous le choc, une intervention du Président de la République a même été évoquée pour protéger l’auteur de ce drame d’origine purement accidentelle d’après les premiers éléments.

Gérard Lafilature, chef de la section sécurité de la Police Municipale de Fréjus nous précise : « C’est une affaire qui s’avère compliquée vu la notoriété et le passif de l’auteur du coup de feu. Ca nous a occupé tout le dimanche, toute l’équipe, à tel point que je dois refaire mes plannings pour donner des jours de récupération à mes hommes, nous allons probablement devoir faire appel à de l’intérim pour combler ce manque de personnel en période normale. »

Luc Alphand, ambassadeur pour plusieurs marques présentes sur le salon de ce Roc d’Azur 2016, est en effet le suspect numéro 1 même si les analyses en court n’ont pas permis de confirmer à 100% son implication dans cet accident. Gérard Lafilature, en charge du premier interrogatoire ajoute : « Il n’a pas nié les faits mais il n’a pas non plus avoué, affirmant qu’il a bel et bien tiré un sanglier et un beau lièvre ce dimanche entre 10h30 et 12h00. Nous sommes en train d’analyser ce trou de balle, afin de donner des éléments de réponses clairs, nets et précis, l’enquête suit son cours. »

Quant à savoir ce que faisait Luc Alphand à Fréjus avec son fusil de chasse alors que sa présence était exclusivement prévue sur le Roc, l’intéressé aurait répondu au chef de la Police Municipale de Fréjus qu’il ne se déplaçait jamais sans son sac de chasse, d’autant plus dans cette région pleine de sangliers et de lapins de garenne où il y’a toujours un gibier à tirer dès que l’on sort ne serait-ce qu’une petite demi-heure aux portes de la ville. Les premières infos démontrent également que le chasseur n’était pas alcoolisé, du moins pas plus que les agents municipaux un dimanche midi.

Au nom de toute la communauté vététiste, nous adressons toutes nos condoléances aux membres de la famille du défunt.

> Suivez Velo404 sur Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *