nwm-enduro-world-series

A l’issue de la dernière manche des EWS (Enduro World Series), un pilote décide de mettre fin à sa carrière après avoir complètement raté sa course. On ne le reverra plus au départ d’un Enduro en 2017, complètement dégouté par son échec retentissant malgré un talent réel.

« Je ne sais pas ce qui s’est passé dans ma tête, dès la première spéciale j’ai soudainement décidé d’emprunter les chemins et ne plus utiliser les coupes à travers la végétation » nous confie un Nicklas Vieilloz en larmes. « J’ai tout perdu en utilisant aucun French Cut », faisant allusion aux « raccourcis français » évoqués par les anglo-saxons.

« Je n’ai plus aucun sponsor, on m’a signifié dès l’arrivée que je ne serai pas retenu dans le team, mon manager n’hésitant pas à qualifier mes spéciales comme étant des « runs de merde ». Je suis à la rue. »

A la question de savoir ce que fera l’an prochain le pilote français, il souhaiterait dans un premier temps tenter de se reconvertir sur la route où il pourrait rebondir. Mais l’homme meurtri précise qu’il aura besoin de beaucoup de temps pour se reconstruire…

> Suivez Velo404 sur Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *